La coopération multilatérale

En dehors des relations bilatérales, le Cameroun a noué d’autres liens avec des institutions internationales spécialisées à partir desquelles il a reçu des aides en espèces et en nature ainsi que des experts pour la réalisation des projets de développement. A cet effet on peut relever la présence et le rôle de Ferdinand OYONO en tant que MINREX durant certaines Conférences internationales, lors du sommet de l’OUA à Yaoundé en 1996, et surtout dans la signature d’accords multilatéraux.