Dernières Actualités

Figure de proue de la diplomatie camerounaise (1992-1997)

   Lorsqu'on fait une analyse de la gestion de la politique étrangère du Cameroun depuis 1960, on a tendance à penser que c'est le ministre qui se trouve à la tête du département des affaires étrangères qui conçoit cette politique. Il n' en est pas tout à fait ainsi  car, dans le système camerounais, le chef de la diplomatie est le chef de l'Etat, et c'est en dernier ressort lui qui formule les objectifs de la politique étrangère du Cameroun que s'emploie à mettre en œuvre le Ministère des Relations Extérieures. Autrement dit, le ministre en charge des Affaires étrangères exerce une action davantage de l'ordre de l'exécution, il ne participe pas à l'élaboration de la politique dont il a la charge de la mise en oeuvre. C'est le domaine réservé du chef de l'Etat .Après avoir servi dans la diplomatie camerounaise pendant plus de trente ans, Ferdinand Léopold OYONO, n'était pas arrivé au bout de son action. Il a de 1992 à 1997 la plus lourde tâche de sa carrière à savoir coordonner les affaires diplomatiques : la coopération bilatérale, multilatérale, la charge de l'organisation de l'outil diplomatique camerounais, et plus tard un rôle de second plan auprès  du chef de l'Etat Paul BIYA ,éminence grise de la diplomatie camerounaise.



 


Powered by Renvi YIMGNA. Site contacts: moi@ferdinandleopoldoyono.org, kamdem@ferdinandleopoldoyono.org